Une corrélation entre pollen et coronavirus

Une correlation entre
pollens et coronavirus

 

Une équipe internationale dirigée par des chercheurs de l'Université technique de Munich (TUM) rapporte dans la revue scientifique "Proceedings of the National Academy of Sciences" que le nombre d'infections de la covid-19 augmente lorsque l'air extérieur contient beaucoup de pollen.

Dans les endroits où il n'existe pas de règles de confinement, le taux d'infection a augmenté de 4% en moyenne lorsque le nombre de pollens dans l'air a augmenté de 100 par m³. Dans certaines villes allemandes, il y avait jusqu'à 500 pollens par m³ par jour pendant la période d'étude - et les taux d'infection ont augmenté de plus de 20%.

L'explication de cette observation, selon les chercheurs : lorsque les pollens volent, le système de défense de l'organisme réagit de manière affaiblie aux virus présents dans les voies respiratoires. Entre autres, l'organisme produit alors moins d'interférons dits antiviraux.

Les taux d'infection quotidiens étaient en corrélation avec le nombre de pollens dans les pays avec et sans confinement. Si des règles de confinement étaient appliquées dans les zones étudiées, le nombre d'infections diminuerait de moitié en moyenne à des concentrations comparables de pollen dans l'air.

Les auteurs ont analysé les données sur la charge pollinique et les taux d'infection par le virus Sars-CoV-2 dans 130 régions de 31 pays sur cinq continents. Ils ont également pris en compte les facteurs démographiques et les conditions environnementales, notamment la température, l'humidité, la densité de population et l'ampleur du confinement.

 


 

Source

> https://www.n-tv.de/ticker/Studie-Pollenflug-kann-Corona-Infektionen-erhoehen-article22411232.html

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs suivis d'un * sont des champs obligatoires.